MAD MAX – ULTRAVIOLENCE DANS LE CINÉMA, PARTIE 1

39,00 

Par Melvin Zed.

D’un format confortable de 23 cm sur 28 cm, le livre comporte 432 pages illustrées de centaines de photos dont de nombreux clichés rarissimes ou inédits.

Catégorie :

Description

En 1977, une bande de jeunes types va massacrer tout un tas de voitures sur les routes de campagne d’un des plus étranges pays du monde. Durant plusieurs semaines, ils vont prendre tous les risques pour réaliser le film qui va bouleverser l’histoire du cinéma australien. Le tournage chaotique va rapidement devenir un ballet de frappadingues et de maniaques, embarqués sur un road train infernal se ruant à travers une société sclérosée. C’est un cirque motorisé illustrant les obsessions mécaniques d’un pays fouetté par la crise et les frustrations. Lorsqu’il déferle sur les écrans du monde entier, MAD MAX va rendre George Miller et Mel Gibson incontournables, et mettre l’Australie sur la carte des cinéphiles du monde entier. MAD MAX, deux mots qui claquent comme une paire de baffes, la naissance d’une saga qui va redéfinir les concepts de course-poursuite et d’orgie mécanique.

MAD MAX, ULTRAVIOLENCE DANS LE CINÉMA, PARTIE 1 ouvre grand le capot de cette saga et dissèque les rouages du premier film. Pour raconter cette histoire incroyable, filant de la jeunesse de ses auteurs à la sortie rocambolesque du film, ce livre s’appuie sur des centaines de documents et d’interviews inédites, et est illustré par de
nombreuses photos rares, dont certaines n’avaient encore jamais été publiées.

Une plongée radicale au cœur de la production
méconnue d’un classique inoubliable !

Sortie en librairies : fin février 2022

———————-

MELVIN ZED, l’auteur.
Depuis une dizaine d’années, Melvin Zed étudie la saga MAD MAX avec un intérêt certain et un dévouement total. Ce qui avait débuté comme un travail studieux de rat de bibliothèque s’est progressivement transformé en aventure trépidante, l’emmenant aux quatre coins du monde à la rencontre des protagonistes de cette histoire… Lorsqu’il n’était pas en train de chasser des informations sur la saga de Miller, il a consacré son temps à écrire des articles sur le cinéma pour le défunt magazine AAARG ! ou à dessiner tout un tas d’illustrations (pour des festivals de cinéma, des couvertures de livres ou de Blu-ray, des pochettes de disques ou des t-shirts de toutes sortes). Il a également réalisé un documentaire, Archeologist of the Wasteland, consacré au Musée Mad Max 2, situé au cœur du désert australien.
MAD MAX, ULTRAVIOLENCE DANS LE CINÉMA, PARTIE 1 est son premier ouvrage, inaugurant une trilogie à venir…

Informations complémentaires

Poids 2.5 kg